Connaissez-vous toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier pour financer vos travaux de rénovation énergétique ?                                                   Dans cet article, vous trouverez un récapitulatif des aides à la rénovation.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) 2018

Le CITE est la seule aide que vous pouvez demander après la réalisation des travaux.

Conditions

 

  • Le bénéficiaire doit être propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit. Les propriétaires il ne doit pas être bailleur ne sont donc pas éligibles.

  • Le logement doit être :

     

  • La résidence principale du bénéficiaire.

  • Achevé depuis au moins 2 ans.

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel accrédité de la mention Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

  • Une visite préalable du logement par les installateurs doit être effectuée pour validation.

 

Montant

Le crédit représente un pourcentage du montant éligible des travaux (30% ou 15%, selon la filière). Un plafond d’éligibilité au-delà duquel le montant des travaux ne sera plus éligible a été défini :

 

  • Pour une personne seule (célibataire, veuve, divorcée) : 8 000€.

  • Pour un couple (marié, pacsé) : 16 000€.

  • S’ajoutent 400€ par personne à charge (enfant ou adulte).

 

Cumul

Il est cumulable avec les autres aides. Cependant, si vous cumulez le crédit d’impôt avec une autre aide de l’Etat, il faudra déduire du montant éligible de dépenses les aides reçues par ailleurs avant d’appliquer le taux du crédit d’impôt en vigueur.



La Prime énergie (CEE)

La Prime Energie est une subvention, sous forme de chèque bancaire, attribuée aux particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Conditions

 

  • Le bénéficiaire doit être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou locataire.

  • Le logement doit être : 

  • La résidence principale ou secondaire du bénéficiaire.

  • Achevé depuis au moins 2 ans.

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel accrédité de la mention Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

 

Montant

Le montant de la Prime Energie dépend de différents facteurs et est proportionnel à la quantité d’économies d’énergie réalisée. Elle peut atteindre des centaines d’euros.

Cumul

La Prime Energie n’est pas cumulable avec les aides de l’Anah excepté l’aide Habiter Mieux Agilité.



L’éco-prêt à taux zéro

L’Eco-prêt à taux zéro est un prêt classique sans condition de ressources dont les intérêts sont payés par l’Etat

Conditions

 

  • Le bénéficiaire doit être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou copropriétaire.

  • Le logement doit être :

     

  • La résidence principale du bénéficiaire.

  • Achevé avant le 1er janvier 1990.

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel accrédité de la mention Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

  • 2 types de travaux sont éligibles :

     

  • Réaliser un bouquet de travaux. Les conditions

  • Atteindre un « niveau minimum global de performances énergétiques global » Voir les conditions.

 

Montant

 

  • Pour le bouquet de travaux : jusqu’à 20 000€ pour 2 travaux et jusqu’à
    30 000€ à partir de 3 travaux.

  • Pour le « niveau minimum global de performances énergétiques global » : jusqu’à 30 000€.

 

Cumul

Il est cumulable avec les autres aides.